12.10.05

Déception

Définition du Littré

DÉCEPTION
(dé-sè-psion ; en poésie, de quatre syllabes) s. f.
Action de décevoir, tromperie. Il s'indigna de tant de déceptions.
Erreur, fausse attente. Il a éprouvé de grandes déceptions.
XIIIe s. Par foi ci ne sai-je respondre, Fors tant que tel deception Vient de la fole vision Des iex qui parées les voient, la Rose, 8960.
XIVe s. Telles gens sont larrons à Dieu, qui quierent leurs vies par telles malices et deceptions, Modus, f° L
XVII. Et ainsi est deception, car ils deçoivent les gens, et font faulx seremens, Ménagier, I, 3. XVe s. Force m'est que si je veux parvenir à mes fins, que par cautelle et deception je la gagne, LOUIS XI, Nouv. XCV.
XVIe s. Au lieu desquels entrerent flaterie, Deception, trahison, menterie, MAROT, IV, 18. Provenç. deceptio ; anc. espagn. decepcion ; du latin deceptionem, de decipere (voy. DÉCEVOIR).



XXIe (octobre 2005)
On sonne à la porte. Je dévale les escaliers, aussi vite que faire se peut un bébé dans les bras, un autre accroché à la jambe... J'ouvre la porte : mon mari! O étonnement, aurait-il oublié ses clés? O ravissement, il me tend une rose!
La rose à la main, le rose aux joues, je suis ravie, je l'entends à peine marmonner une histoire de voiture publicitaire garée devant la maison...
Ravie, je songe que c'est la première rose depuis des lustres!
Ravie, je l'installe dans un jolie soliflore que j'avais posé dans l'entrée, et qui restait désespérément vide, comme un appel...
Ravie, je songe que c'est mon amie A (à qui j'avais confié que mon homme ne m'offrait jamais de fleurs) qui a vraisemblablement fait la morale au porteur de rose...
Ravie, ma fille s'écrie : "O la belle fleur!"

Quelques heures plus tard :
- "C'est très gentil de m'avoir offert une fleur, au moins ce n'est pas pour te faire pardonner quelque chose? ( Je mets en pratique les conseils de communication : dire ce qui fait plaisir. mais pas à la lettre quand même : une petite pointe d'humour ...)
- Ah mais non, je te l'ai dit tout à l'heure... C'est une nana dans une voiture publicitaire SAAB qui me l'a donnée quand j'allais rentrer. Tu parles, qui va acheter une SAAB???

Qu'est-ce que cela illustre le mieux? La déception? La goujaterie? Le fait que l'amour rend non seulement aveugle mais aussi sourd???


4 commentaires:

Tippie a dit…

*Mouarrrfff*!
C'est cruel!

La surprise rend sourd.

Amandine a dit…

Bon vaut mieux en rire, hein...

agnes a dit…

hum hum... Je suis désolée !! Mais il faut garder espoir...

Amandine a dit…

Contente de te lire ici Agnès! Peut-ête que tu devrais vraiment lui faire la morale? ;)