7.11.07

Plouf!

Vacances scolaires, on aime glandouiller en pyjama mais tout de même... Petite expédition familiale à la piscine.

Motif officiel : sortie promise depuis des semaines aux enfants sautillantes de joie.
Motivation réelle perçue a posteriori : des élans suicidaires??? Quoique la noyade volontaire dans la pateaugeoire... Pas discret.

Nécessité absolue : des nerfs d'acier, ou bien un penchant net pour les calmants.

Je sais, j'exagère un brin... C'est pour le folklore!

En vérité, j'aime beaucoup nager. Seule.

Mais j'aime aussi aller à la piscine avec les enfants. Leur plaisir m'éclabousse et me picote les pores de la peau.

Il faut garder bien à l'esprit la projection de ce moment de bonheur pendant tout le prologue et l'épilogue de la sortie piscine, sinon, craquage assuré.

C'est donc les souvenirs des sensations et des sourires bien ancrés dans ma mémoire vive, que je me suis mentalement préparée à ...

-choisir un très très grand sac de sport et y mettre :
3 ponchos de bain (plus facile à enfiler qu'un peignoir), 2 serviettes (parce que quand même j'aurais l'air d'un gros sac à patate en poncho de bain orange à capuche), du gel-douche-shampoing qui fait tout, trois paires de brassards, 2 gilets de natation, 1 couche de bain, 2 maillots de bain super épais en néoprène pour les plus petites (cher, encombrant, mais leur évite de grelotter dans l'eau et donc permet l'optimisation de la fameuse sortie), 1 maillot de bain Dora (pour qui??? pour moi???), 2 maillots adultes.

- arriver à la piscine et me rendre compte que j'ai oublié les jetons pour le vestiaire dans la voiture sur le parking.

- me déshabiller et déshabiller 2 petits nains dans une cabine de 2 cm carrés maxi, Pithree hurlant qu'elle souffre de claustrophobie. Le troisième nain étant supra sage avec son père, mais pourquoi toujours avec lui et rarement avec moi???

- doucher et équiper les 3 petits nains de piscine avec maillots, brassards, gilets pré-cités. Le sac est vide, on peut à nouveau le remplir de : vêtements, chaussures, manteaux, bonnets ; tasser le tout dans un minuscule vestiaire sous les yeux effarés d'une brave dame, et d'une main s'il-vous-plait, l'autre soutenant les fesses dodues et néoprénées du bébé. Pendant ce temps empêcher les fillettes de courir sur le sol trempé, euh, raté. Ne pas oublier de mettre mon propre maillot.

- PROFITER!!! des éclats de rire, des yeux brillants ( ou bien seulement rougis par le chlore?), des petiets jambes qui s'agitent, des grosses bulles, des éclaboussures...

- re-doucher et savonner les enfants en restant imperturbable quant aux nombres de chutes intempestives.

- rhabiller le bébé sur un matelas à langer (formidable intention) : bébé dont les contorsions multiples rendent la tâche difficile. Surtout avec un enfant trempé en poncho orange suspendu à mon genou gauche.

- assoir le bébé (hurlant qu'elle souffre de claustrophobie et qu'elle veut téter tout de suite maintenant) dans le sac de sport vidé de ses entrailles et habiller le nain n°1. Me rhabiller moi-même sans éborgner un enfant d'un coup de coude, malgré l'étroitesse des murs.

- zapper l'étape séchage de cheveux et visser sur la tête de chacun des nains un bonnet.

- ignorer l'intérêt subit de l'enfant pour le distributeur de cochonneries et promettre un goûter.

- boucler tout le monde dans la voiture et m'aperçevoir que j'ai oublié le goûter.

OUF, la piscine, ça détend, mais on le ferait pas tous les jours...

6 commentaires:

Shalima a dit…

Ah, l'épreuve du vestiaire... Chez nous ils ont inventé la cabine familiale, ça évite quelques contorsions. Mais à quand la cabine automatique, hein, à quand ??

Maria a dit…

Wau! tu est mon idole!
j'avoue que je vais à la piscine avec tout les deux..mais que je préfère quand le père vient aussi...et pourtant je qu'un enfant qui s'acroche de temps en temps!

la cabine familiale! est une excellente idée!

bellzouzou a dit…

oui, la pistouche, c'est une expédition (quasi) mortelle!

MadameNi a dit…

Wouah, je t'admire!!!
Moi j'ai simplifié l'histoire: je ne vais à la piscine qu'en été. C'est franchement plus reposant ;).

vivi a dit…

Aaaah la piscine... Heureusement que papa adore la piscine, et en plus on prend aussi la cabine familiale... le pied !

Kick a dit…

Franchement emmener tes 3 miss a la piscine revele un grand courage et une veritable abnegation de ta part! Tu merites une medaille... ;-)