15.2.08

Multiplication des tâches

Cette semaine, mon chéri, ingénieur dans l'automobile de son métier, est rentré du taf avec une belle feuille A3 intitulée : "Les bonnes résolutions pour 2008 - Comment faire mille choses à la fois- Les huit lois du temps qui vous rendront plus efficace". Visiblement l'auteur de l'article (issu du magazine "Management"), à force de faire plusieurs choses en même temps, a eu du mal à choisir un titre. Amusée et alléchée par ce dossier, et bien que ne travaillant pas dans un bureau (tant mieux, quelle horreur), j'étais aussi un peu agaçée : se donner la peine de se lever le matin, travailler plus pour gagner pareil etc etc... Rhétorique familière et trébuchante. Sachant que dans cette belle entreprise se multiplient les cas de suicides, ça teinte mon rire d'un peu de cynisme.
Mais pourquoi ne pas analyser ces fameuses lois qui pourront semble-t-il améliorer mon quotidien? Si cela pourait me permettre d'identifier mes failles et de gagner du temps dans un contexte professionnel, je ne vois pas pourquoi cela ne serait pas aussi efficace dans ma maisonnée?

1- Loi de Douglas : "Les dossiers et les documents s'entassent jusqu'à remplir tout l'espace disponible pour leur rangement".
Solution : trier-jeter les différentes paperasses, et éviter l'accumulation de papiers en traitant immédiatement les documents.
Ce qui est sans doute applicable aux factures et imprimés divers (je suis la spécialiste des factures oubliées, et des lettres non postées que je retrouve en bouchon au fond de mon sac, sous des miettes de Petit beurre...) , l'est sans doute pour les jouets...

2- Loi de Carlson dite des séquences homogènes : effectuer un travail en continu prend moins de temps que de le faire en plusieurs fois, car il faut au moins trois minutes pour se concentrer de nouveau.
Solution proposée : fermer la porte de son bureau, filtrer ses appels, avoir un carton rouge (occupé) ou vert (dispo) sur son bureau.
Là je rigole carrément. Trois petits enfants et pas d'interruption, c'est quasi inimaginable.
Même si je me greffe un feu vert-orange-rouge.

3- Loi de Murphy : "Une tâche prend toujours plus de temps qu'on ne l'imagine. Et ce qui peut mal tourner tournera mal."
Solution proposée : surévaluer le temps que vous comptez consacrer à un travail et laisser une marche pour les imprévus.
Exemple at home de la loi de l'emmerdement maximal : Au moment de partir à l'école à 8h30, Piwouane pique sa crise parce qu'elle veut changer de collant, Pitoue fait caca dans sa culotte, Pitère me dégobille dessus et je me cogne la tête dans une porte de placard. Enchainement qui se répète quasi trois fois par semaine. Je pourrais surévaluer le temps à consacrer et donc estimer qu'il faut environ 1/2 heure pour passer de mon entrée à la salle de classe.

4- Loi de Pareto : 20 % de la population concentre 20% des revenus; dans l'entreprise, 20% du travail effectué produit 80% de résultats.
Solution : hiérarchiser les activités de la journée, déterminer les missions prioritaires et se demander à chaque fois : est-ce vraiment grave si je ne le fais pas?
At home : oh que oui que oui, 1/5e des membres de la famille produit 80% des résultats, ça c'est certain!!! Je suis tout à fait d'accord aussi avec l'établissement d'une liste de priorités, reste à harmoniser les priorités de chacun dans la famille. Pour certaines ce sera jouer, d'autres préparer le repas, d 'autres encore glandouiller sur l'ordi...

5- Loi de l'Ecclésiaste : il existe " un temps pour toute chose sous les cieux"
Un peu blasphématoire et tiré par les cheveux à mon avis de prôner dans l'entreprise de varier les types de tâches, leur durée et leur degré de difficulté.
Mais bon, soit.
Je pense toutefois que même en variant les activités, la répétitivité des tâches fait que j'ai l'impression de ne jamais avancer. Tenir une maison c'est un peu essayer de remplir un tonneau perçé, il faut toujours et sans cesse recommencer.

6- Loi de Parkinson : " Un travail occupe tout le temps prévu pour sa réalisation".
Cette loi de la dilatation assure que même si on dispose de beaucoup de temps pour accomplir une tâche, on consomme la totalité de ce temps.
D'où la nécessité de se donner des échéances.
Cela rejoint à mon avis un peu la loi de Murphy...

7-Loi de Laborit : ou loi du moindre effort, qui dit que l'homme naturellement fuit le stress et recherche en priorité le plaisir.
Solution : agir rapidement et s'accorder des récompenses.
Genre : quand j'aurais terminé de ranger la cuisine, je mangerai toute la tablette de chocolat?

8- Ce qui nous conduit à la Loi d'Illich : "Au delà d'une certaine durée, on devient contre-productif"
Il faut donc s'accorder des pauses!

Ces lois m'interpellent car j'ai pris comme résolution de m'organiser mieux pour travailler moins et gagner plus de temps pour moi...
On m'a suggéré de répartir sur un emploi du temps: jour de courses, jour de lessive, jour de ménage... et les différentes tâches de la journée, pour pouvoir dégager des plages de temps personnel.
C'est encore difficile pour moi d'envisager la rigidité d'un tel programme, mais pourquoi ne pas tenter?

5 commentaires:

luna pat a dit…

t'es prête pour le programme Flylady on dirait ;-)
sinon tu vas finir sur la loi de Peter (celle du seuil d'incompétence : on ne progresse plus, on stagne à son niveau maximum, celui de l'incompétence) :-D
allez, elles sont loin d'être toutes scientifiques ces lois, ce matin ma tartine est tombée par terre du côté pas beurré alors...

Nicolène et leur SAV a dit…

Merci à monsieur PPP car grâce à lui, j'ai repris la mise à jour des albums des filles en stand by depuis 1 an...

tirui a dit…

ça a l'air tres interessant au départ , mais à l'arrivée on a quand même bien l'impression que plusieurs de ces lois se contredisent avec allégresse.
je vais garder celles qui m'arrangent :-D

Amandine a dit…

Lunapat, euh, justement je ne sais pas si je suis prête!!!

Nicolène, à bas la procrastination!

Tirui; tout à fait d'accord avec toi sur la contradiction de ces règles! Je pense que les messieurs du magazine Management ont un peu copié-collé tout et n'importe n'importe quoi. Comme moi quoi!Mais ça fait mieux de dire, je fais une pause parce que c'est la loi d'Illich qui le veut, non?

MissBroWnie a dit…

Que de lois!
Je suis surtout d'accord avec celles qui dit de faire des pauses ;-)