4.3.08

A Paris sur un cheval gris

Pendant les vacances, nous sommes partis quelques jours en région parisienne. Oui, je sais, c'est étrange d'aller en vacances dans la pollution et les embouteillages, mais comme nous sommes largement comblés en iode et en forêts verdoyantes dans l'année, nous avons pris le parti de nous encrasser un peu les poumons... Samedi : 7h45 : le GPS ne marche plus, de rage le conducteur le piétine, et là c'est sûr il va beaucuop moins bien marcher. La journée commence bien. Départ à 8h30 tapantes, deux arrêts seulement, ce qui est un record. Arrivée chez des amis, et journée free-kids pour moi! De 13h à 20 h , les papas ont géré les 5 petits gnomes avec force poulet rôti, pommes de terre rissolées, oeufs en chocolat et dessins animés, tandis que nous, les mamans, sommes allées rejoindre deux autres amies pour fêter mes trente ans entre filles. Un délicieux restaurant thaï à Nation : Khun-Akorn, où je me suis initiée aux subtilités du curry rouge et du curry vert. Puis une belle balade dans le Marais et le Mussée Picasso. Une douce journée de papotages, avec des amies qui me sont chères, et où j'ai pu constater combien tout le monde était sapé à Paris, absolument rien à voir avec la population rennaise! A notre retour en banlieue, nous avons trouvé les papas épuisés essayant vaguement de jeter un oeil au rugby, au milieu d'une marmaille piaillante, mais propre et en pyjama. Moi qui appréhendai beaucoup la séparation d'avec Pitère, je l'ai retrouvée pimpante, elle n'avait rien mangé de la journée, mais dormi dans l'écharpe de son papa, s'était cogné la tête en tombant du canapé et fait une belle bosse au front, et était sortie sans son bonnet, mais semblait plutôt heureuse. Quant à moi, j'ai passé un moment bien agréable, et je n'ai même pas(trop) culpabilisé! Dimanche : Matinée chez Ikéa (on ne se refait pas, retrouvant les bonnes habitudes parisiennes de hanter les magasins bondés le dimanche...), puis journée en famille, avec balade en forêt de Rambouillet. Les filles ont aimé jouer avec des bâtons, se disputer pour les bâtons, marcher sur les gros troncs d'arbres, japper devant les chiens et rester pétrifiées devant les chevaux. Lundi : journée cousins, avec six petits enfants qui gambadent et festoyent pour trois adultes; puis apéritif dinatoire à Bagnolet chez des amis avec 4 enfants entre Barbapapa, petites saucisses, et une chouette carbonade. Mardi : resto japonais avec les trois fillettes. Pitère s'est fait un shampoing au riz, Pitoue et Piwouane ont joué à la course poursuite entre les chaises de la terrasse couverte, et nous avons réussi à gober nos sushis. Le soir, diner sans grands enfants à Paris chez des amis, avec sous le bras une seule Pitère super sage. Etonnant comme avec un seul enfant, on se sent plus léger. Et puis c'est la troisième... Pour la première, on trimballait petits pots, lit parapluie, gigoteuse, etc etc... Pour la troisième, j'avais emmené son doudou, deux trois jouets et un plaid polaire : elle a tété, boulotté du pain, fait des sourires, joué cinq minutes par terre et s'est endormie dans l'écharpe. Rentrés à 2h, levés à 6h30 après 2 réveils dans la nuit... On n'est plus habitués!!! Mercredi : sortie entre copines à Acrochats, parc d'attraction couvert,les petits se sont bien amusés et même le papa est grimpé dans la structure de jeux pour canarder les enfants de balles en mousse. Retour à Rennes dans la nuit... Pfiou, c'était bien les vacances, mais l'école c'est pas mal non plus (quoi que j'en dise dans un précédent billet...)

5 commentaires:

LiliLajeunebergere a dit…

hé bé! quel programme! Je vous imagine aussi heureux qu'épuisés...

vivement les prochaines vacances ;-)

Shalima a dit…

Oh super ces vacances !! et contente que tu aies pu passer ta petite journée entre copines !

SuperTomate a dit…

Ah ouais, Vannina m'a dit, bonne fête!
Au fait, t'es pas sur Facebook ? Mais comment se fait-ce ?

Amandine a dit…

Lili, oui vivement les vacances ;)

Shalima, t'as vu, j'ai réussi ;)

Supertomate, merci! Si si je suis sur fessebouk.Va voir dans les amis de Vannina!

vivi a dit…

Joyeux anniversaire Amandine, certainement en retard, mais bon, c'est bien aussi, au moins tu ne t'y attends pas hè hèèè...! Contente que tu aie pu profiter, même si c'est fatiguant, ça fait du bien !