21.10.05

Scary movie

Je suis quelqu'un de très trouillard, j'ai facilement les choquottes. Je pousse la phobie des volatiles jusqu'à hérisser mes poils si j'aperçois une plume, et cela sans rapport aucun avec la grippe aviaire ambiante. Je tremble à la vue d'un pigeon (véridique), je change de trottoir en hurlant et en manquant de me jeter sous une voiture si mon regard échoue sur un oiseau mort. Un de mes plus grands actes de bravoure fut de rentrer dans un poulailler lors d'une sortie à la ferme avec ma classe de petite section. La limite de mon héroiïsme et de mon abnégation fut atteinte lorsqu'il fallut collecter les plumes pour les ramener à l'école. J'ai lâchement confié la tâche à une maman d'élève. Je pense ce jour-là avoir déchu dans son estime.

Pitoue (P.2 - bientôt une demi-année déjà!) a peur ...
- de la tête hirsute de son papa lorsqu'il la réveille en sursaut alors qu'elle attendait le joli minois de sa maman - permettez que je me flatte un peu au passage, il n'y a pas grand-monde qui s'y colle.
- des portes qui claquent.
- que le sein de sa mère s'enfuie pendant la nuit (il s'agit donc de vérifier à intervalles irréguliers et imprévisibles qu'il ne s'est pas carapaté en douce).

Piwouane (P1- 2 ans bientôt et demi déjà...) a peur...
- du bruit de la perçeuse, du bruit du robot ménager, du bruit du tracteur.
- des livres en relief où la grenouille à grande bouche ouvre une grande bouche, et où le loup qui y est ouvre une grande bouche lui aussi et pleine de dents en plus.
- d'aller jouer à la balançoire ou au toboggan à plus de 2 mètres du pantacourt de sa mère.

S'il y a du Coca au frais le papa des 2 P. n'a peur de rien.

Jusque là rien que de très normal.
Mais aujourd'hui, nous avons fait une formidable virée à la bibliothèque, et Piwouane s'est exclamée devant un livre sur Halloween comportant en couverture un petit fantôme pas du tout terrifiant : '" Oh, ça fait peur ça! Tu prends pas ce livre, hein Maman, c'est pour les grands enfants, tu le laisses!" Limite hystérique.
Et donc je m'interroge : pourquoi a-t-elle peur d'une illustration dont elle ne peut pas connaître la signification (elle ne sait bien entendu pas ce qu'est un fantôme)? Est-ce que c'est l'image en elle-même qui l'effraie? Est-ce qu'elle a l'intuition que cela représente la mort (mais elle n'a jamais entendu parler de la mort encore à ma connaissance)? Est-ce une résurgence de la conscience primitive collective?
Moi ce qui me fait peur dans la représentation d'un fantôme c'est l'idée que la mort ne soit pas la mort mais qu'il y puisse y avoir encore apparition de la mort dans le courant de la vie. J'ai fait de terribles cauchemars à lecture du tome 5 d'Harry Potter, avec L'Etrange Noël de Monsieur Jack, et je n'ai pas dormi pendant une semaine après avoir vu Sixième Sens.
Mais en quoi Piwouane peut-elle craindre cette image?

Ce qui me laisse songeuse quant à une autre de mes autres grandes interrogations éducatives : Est-elle assez grande pour voir Bambi ???
Sachant qu'elle a un livre de Bambi dans une version étonnamment édulcorée où il n'y a pas de disparition de la maman, ni d'incendie.

Sur ce, beaux rêves.

10 commentaires:

Tippie a dit…

Tres bonne reflexion.
J'aime beaucoup cet article.

Ali Gâteau a dit…

Je suis d'accord, et les surnoms des miss sont mimi beaucoup :)

Je n'ai jamais vu Bambi, c'est quoi le soucis avec ce dessin animé ?

J'ai déjà parlé de la mort à mon fils, souvent les chats ramènent des souris mortes, ou "mieux" ils jouent avec jusqu'à ce que mort s'en suive; et surtout à l'occasion du décès du voisin d'en face il y a un mois.
Je voudrais éviter le tabou sans en rajouter, j'allais dire sans le traumatiser, la fameuse expression. Et quelque part la mort c'est traumatisant, qu'on prenne des gants ou non, non ?
Je lui ai dit que quand on est mort on ne peut plus rien faire, en détaillant un peu: on ne peut plus marcher, on ne peut plus parler, on ne peut plus manger, et qu'on ne pourra plus jamais; mais je sens que le "jamais" n'est pas encore acquis ;)

Amandine a dit…

Oui c'est bien le jamais qui pose problème, et également l'absence, qu'est-ce qu'on fait du corps?
Moi j'ai un réel problème avec la signification de la mort, je suis littéralement terrifiée ne serait-ce que par le cadavre d'une souris justement... Tout comme mettre les pieds dans un cimetière me remplit d'effroi pour plusieurs jours.

Amandine a dit…

Ah oui sinon dans Bambi la maman est tuée par les chasseurs

Ali Gâteau a dit…

Pour Bambi alors si la maman est tuée par des chasseurs ça me semble bien compliqué à comprendre à deux ans et demi.
Ca doit être sympathique quand le papa de l'enfant est chasseur tiens, je plaisante ^__^

J'ai enterré plusieurs fois les cadavres d'oiseaux et de souris avec lui, il a mis la terre dessus, je ne sais pas trop ce qu'il retient de tout ça ?

Tu as déjà vécu un deuil ? La mort c'est effroyable de toute façon, ça me paraît naturel que ça pose problème.

Veroh a dit…

Moi j'ai peur :
- de la grippe aviaire
- des steaks hachés avariés
- de la vache folle
- des violences urbaines
- des catastrophes climatiques
- des immigrés
- des psychopathes
- des terroristes
- de l'insécurité
- du chômage
- du cancer de la peau
- du cancer du poumon
- de la listériose
- de la légionnellose
- de la salmonellose
- du saturnisme
- des nitrates
- de l'amiante
- de glisser sur une crotte de chien dans la rue

Veroh a dit…

Blague à part... en effet la mort c'est compliqué à faire comprendre à un enfant... déjà que nous adultes on a beaucoup de mal à le concevoir...

Notre "grande" fille de 5 ans a pourtant été confrontée à deux de ses arrière-grands parents et au chien adoré de ses grands-parents, mais je sais pas si elle a réellement compris. Elle parle souvent d'eux, mais en même temps elle ne semble pas triste du tout, comme si hop c'est normal on passe à autre chose.

Quant au pourquoi ta fille a reconnu instantanément que c'était quelque chose d'effrayant, ça mystère...
Parce que ça remue des trucs très profond de l'être humain ? parce que comme tu dis une imprégnation de culture collective ? ou parce que ce qui est différent, "pas beau", les enfants n'aiment pas trop ?

C'est comme le loup, le père Noël, y'a rien à faire, même si tu veux pas leur en parler ils vont tout seuls vers ça...
Le rêve et la peur, on a besoin de ça faut croire...

Amandine a dit…

Oh Veroh je suis bien contente de te lire ici!
Oui je suis d'accord avec toi, il doit y avoir vraiment une histoire de constitution là dedans...

Smoke a dit…

Drugs are just bad, you should try to use Herbal Alternatives as a temporary replacement to loose the dependance!

Guitar Master a dit…

I wish I could blog as good as you, but what I can do is give you a nice Guitar Lesson!