22.5.07

J'aurais voulu être un artiste...

Est-ce le printemps, est-ce la floraison des pitreries en même temps que celle des arbustes? Est-ce l'avénement de la fameuse période des terribeul two?

Pitoue, du haut de ses trois pommes et de ses deux années toutes fraîches donc, a découvert le don de parole et s'exprime plutôt pas mal. Disons que ça devient compréhensible même pour quelqu'un qui n'aurait pas le décodeur intégré. Cela lui permet de dire des choses fascinantes pour l'entourage et de me coller la honte sans vergogne.

Exemple 1 : Nous allons l'inscrire à l'école maternelle, auprès de la directrice. Deux minutes de timidité mal imitée (les yeux pétillent quand même!!!), et hop, Pitoue se charge de nettoyer le bureau de la dite directrice avec son mouchoir (qu'elle avait bien entendu utilisé à d'autres fins auparavant); puis de reclasser les documents empilés sur la table. C'est vrai quoi, elle n'avait qu'à mieux ranger son bureau, la dame... Après s'être vaillamment exclamé : "Ze veux pas aller à l'école moi, ze suis petite! Ze veux aller à la garderie!", s'être trémoussée sur sa chaise jusqu'à en tomber à la renverse, elle a plié bagage et s'est repliée elle-même vers la porte en criant : "Au revoir les caca prout!!!". A mon avis, les maitresses d'école vont s'amuser quand elle débarquera... Et moi aussi...

Exemple 2 : Attente chez le médecin (Pitoue fait sagement une tour en légos, puis s'amuse à la détruire en faisant le plus de bruit possible... ça va, c'est tolérable!). Attente dans le cabinet pendant qu'on ausculte le bébé (Pitoue dessine sur une feuille avec une telle vigueur artistique que le feutre déborde sur le bureau, bon je nettoie rapidos discretos, et puis la doctoresse est sympa). La pression monte, c'est l'heure du goûter, je pense que l'hypoglycémie attaque ses cellules nerveuses à vitesse grand V. Attente à la pharmacie... ET là, pouf, ça y est, je n'ai plus d'enfant, mais un zébulon tourbillonnant complètement ébourrifé et ébourrifant, qui saute dans toute la pharmacie avec un rire tonitruant... En dix secondes (le temps que je tende l'ordonnance) Pitoue est lancée et elle tourne, elle court, elle renverse les crèmes solaires, elle jette les brosses à dents, elle envoie en l'air les bas à varices... J'essaie de la contenir, de l'attrapper, de lui faire les gros yeux, elle est comme déchainée et se contorsionne par terre : elle est possédée... Je l'assois sur une chaise avec un petit sermon... Au lieu de le méditer, elle ruse, se faufile entre mes jambes, se précipite vers un présentoir, et hop hop hop elle lance en l'air les capotes vendues à l'unité, comme on lancerait des grains de riz ou des pétales de roses pour un mariage. Heureusement là encore que je suis plutôt connue à la pharmacie. Enfin, j'arrive à la choper sous mon bras, sachant que j'ai Pitère hurlante dans l'écharpe (oui, on avait pas dit que c'était l'heure du goûter???). Et de m'enfuir rouge écarlate tandis que Pitoue crie le sourire aux lèvres : "Au revoir les caca prout!!!"). Pendant tout ce temps, l'ainée de la famille est restée à peu près impassible, le manque de glucides doit avoir l'effet inverse sur elle, Dieu merci.

9 commentaires:

tirui a dit…

l'ainée était peut-être consternée, non ?
(ou bien elle rigolait intérieurement et se faisait sage pour pas que tu devines que c'était elle qui avait appris à pitoue "aurevoir les cacaprout")

Shalima a dit…

Grandiose !!! ce genre de situation ne m'est pas inconnue, ya juste une petite différence, ici on donne plus volontiers dans le "bonjour les cacaboudin !!" >_<
Courage, si tout va bien, en 2015 ça devrait leur être passé, huhuhu...

Bellzouzou a dit…

"au revoir les caca prout": faudra que je la ressorte, celle-là!!!;-D

Alizarine a dit…

C'est cruel comme on peut rire du malheur des autres :)
Je crois que je n'ai jamais autant ri en lisant un blog.
Pitoue me semble très sympathique ^__^

Anonyme a dit…

Franchement, je ris aussi devant mon écran et compatis grandement à ces accès de possession :-) Pitoue a bien compris que les préservatifs n'aidaient pas à faire des bb aussi espiègles et malicieux qu'elle !

Bisous,
Fabfab.

Amandine a dit…

Tirui, oh je ne suis pas dupe de l'origine de ces belles expressions ;)... Tiens, j'ai toujours des problèmes d'accès à ton blog, je ne peux te lire que par bloglines et donc pas laisser de commentaires...

Shalima oui on a aussi cette jolie variante...

bellzouzou, je pense que tu auras du succès auprès des parents d'élèves.

Ali, je suis bien heureuse d'avoir égayé ton quotidien. D'ailleurs si tu veux, je te prête Pitoue elle est très décorative et en plus elle fait des animations du tonnerre.

Fab, ça fait plaisir de savoir que tu me comprens et que je ne suis pas la seule à vivre ce genre d'aventures...

luna pat a dit…

huhuhu je compatis grandement, Pépette sensiblement du même âge nous gratifie depuis quelques jours de "tupuducu" en mode repeat
c'est assez gênant chez les commerçants du quartier... ;-)

Maria a dit…

wau!


Elle est génereusse avec sa distribution gratos de preservatifs!

ici j'ai eu droit "époque garderie" a:
-aurevoir caca-pourrie!

-mon papa a un gros kiki!

-ma maman boit du vin


-prevois des biscuits secs dans tes poches- ;-)

Amandine a dit…

Luna et Mari, je m'étrangle en vous lisant, vos specimens sont pas mal non plus!