14.11.07

Gloria

"Gloria, gloria in excelsis deo" chante Piwouane en dansant dans le salon.
Eh oui, ma fille a toujours bien aimé les églises, les chants, les messes, les baptêmes, tout ça.

Pas comme sa petite soeur Pitoue. Je me souviens de la cérémonie de baptême qui s'était déroulée sous les hurlements quasi continus de cette enfant de 1 an qui avait TREEEES faim, et TREEES sommeil (faut dire que midi pour un bébé, ce n'est point l'heure de faire trempette dans un baptistère...), et ne s'était apaisée que lorsque j'eus sorti mes seins dans la maison de Jésus... Le prêtre était assez affolé par les cris de la demoiselle et me suppliait de lui donner une tétine, un biberon, un truc quoi... Bref, une fois revêtue de l'Esprit Saint,( et le ventre rempli) elle s'était sentie beaucoup mieux, beaucoup plus apaisée, et avait dormi tout l'après-midi dans l'écharpe.

Par exemple à la messe de Noël dernier, pendant que je courais après Pitoue qui jouait à cach-cache dans la sacristie, Piwouane était assise béate devant la crèche.

Bref, je me disais qu'elle allait bien aimer le mariage auquel nous étions invités. Un mariage avec les trois enfants, j'en avais un peu des sueurs froides depuis des semaines. Notamment parce que je n'avais pas une confiance extrême dans leur capacité de concentration sur les illustrations du livret de messe... Et puis parce que la nouvelle habitude de Pitoue de cracher par terre avec un rire sardonique ("Mais si Maman je crache comme le garçon dans la rue") ne me semblait pas du meilleur goût. Mais bon, Jésus n'a-t-il pas dit de laisser venir à lui les petits enfants?

En guise de préliminaires, j'ai longuement insisté sur le silence à faire dans l'église, et aussi sur la beauté des chants, de la robe de la mariée et la possibilité d'aller se promener avec Papi. J'en ai parlé deux jours avant, dans la voiture, sur le parvis... Nous avons fait une grande balade en voiture après le déjeuner, histoire de s'assurer que toute la petite troupe fasse une petite sieste avant la cérémonie. J'avais préparé une petite besace de survie : de l'eau, des playmos, des doudous...

Et ce fut une très belle messe! La mariée était magnifique, Piwouane a complètement halluciné sur les enfants d'honneur ("Oh Maman qui on connait qui n'est pas encore marié??? Moi aussi je veux accompagner des mariés avec un bouquet de fleurs!!!"), Pitoue n'a même pas décroché un mot de toute la cérémonie, qui a duré une heure et demie quand même. Ele s'est accrochée au cou de son grand-père, qui s'il a eu des crampes au bras à force de porter ses douze kilos, ne s'est pas plaint ouvertement non plus. Pitère (je change, hein, "Pithree" je ne m'y faisais pas), elle était ravie de faire des sourires, gazouillis, prrrt de bouche à mon ancienne prof de français, et de téter quarante-douze fois. Parfaitement sortables ces enfants.
Et puis la bise à la mariée, c'était mieux que la bise à Cendrillon chez Disney, il y avait moins de queue et sa robe était aussi belle.

Nous n'avons pas poussé le jeu jusqu'à les emmener à la soirée... J'ai confié les deux "grandes" à leurs grands-parents, elles étaient très contentes.
Nous avons pu jouer les jeunes parents qui sont frais, dispos, et n'ont qu'un seul bébé. Et je vous assure, ça fait bizarre. On se sent tout léger!!! Pitère a été plutôt mignonne, ne faisant qu'une toute petite animation en l'honneur des mariés : jonglage avec les couverts. L'un d'eux s'est quand même retrouvé sur le pantalon de mon voisin de table, malgré mes efforts pour maîtriser la trajectoire des projectiles, heureusement il était gentil. Elle a ensuite dormi dans sa poussette quasiment sur la piste de danse, dire qu'à la maison un grincement de porte peut la réveiller...

Donc depuis, Piwouane chante "Alleluia" et "Gloria" que la journée soit sainte ou païenne.
Et se repose plein de questions sur le Paradis.
-"Mais le Paradis c'est là où on devient de la poussière quand on est mort? Mais il y a des gens qui viennent aspirer la poussière alors? "

6 commentaires:

vivi a dit…

Hihihi, comique ta Piwane !
Moi aussi j'étais du genre petite à adorer les chants de messe, il n'y avait que ça qui m'intéressait d'ailleurs. A la maison, j'inventais même des chansons sur Jésus en faisant mon lit ou en jouant...
Par contre, les histoires que j'inventais en faisant semblant de lire le missel étaient un peu plus païennes : remaniement de l'histoire du Petit Chaperon Rouge, Les Trois Petits Cochons, etc...

Mesdoudoux a dit…

Bah tu vois, nous n'avons pas osé...
Quand ma meilleure amie s'est mariée, j'ai demandé à mes parents de garder les enfants.
J'ai eu raison car c'était assez folklo dans l'église avec les autres enfants présents ;o)

Shalima a dit…

Mamzelle est aussi une vraie grenouille de bénitier, elle n'est plus sortable depuis qu'elle fait du caté (chanter alléluia en pleine rue, c'est assez surprenant). Mais ses frères, non. Ça donne des messes de mariage assez floklo !

tirui a dit…

c'est pitêt parce qu'ils sont pas baptisés, mais les rares fois où ils ont assisté à une messe c'était des "quand est-ce que c'est fini ?" à répétition, auxquels je répondais "j'aimerais bien le savoir aussi" :-D

padanguette a dit…

Répèterai-je combien la fluidité limpide de ton écriture et ton humour doux-acide, tes descriptions cru(ell)es de nos tranches de vie de femmes/mères m'enchantent à chaque visite ? :)
Ta peinture de la sortie piscine est à hurler de rire et de vérité ! ;)
Bises

MadameNi a dit…

Eh bé! je suis impressionnée par la messe de mariage (1h30 à faire tenir des enfants tranquilles, c'est héroïque!)
Bravo à tes miss... même si ça fait de Piwouane une enfant mystique ;).