22.11.07

théorème

Je reviens sur le théorème mathématique issu de l'opération cantine à la maison...

A mon avis, 3 enfants qui sont siens sont plus fatiguants que 6 enfants dont 3 ne sont pas les siens.
Alors MissBrownie, attention, je n'ai pas dit qu'il fallait faire le troisième en espérant que cela rende les 2 premiers plus sages...
Je pense bien le contraire ;)

D'ailleurs en tant qu'enseignante au repos (ah ah!) je trouve qu'une journée avec 28 élèves ce n'est finalement pas plus épuisant qu'une journée avec mes trois fillettes.

Pourquoi fais-je preuve de plus de patience avec les enfants des autres qu'avec les miens?

4 commentaires:

MissBroWnie a dit…

:-S
T'es pas sympa là...
Je croyais détenir une information capitale pour décider mon homme à faire le 3ème!!!

Quoi que en ce moment il a l'air plus motivé que moi...

Je réfléchis de plus en plus à en refaire 2 rapprochés dans 6 ans... comme ça ça fait 10 ans d'écart avec le 1er, comme ma maman a fait... sauf qu'elle n'en a fait qu'un après ;-)

Shalima a dit…

"enseignante au repos", t'en as de bonnes quand même, Amandine !!! ;-D

vivi a dit…

Tu as plus de patience avec les enfants des autres... parce que ce ne sont pas les tiens justement ! ;0)
C'est marrant, j'ai déjà ressenti cela aussi et je me dis que ça devrait être le contraire...

lutecewoman a dit…

je te rassure, nous autres les perchés en sommes tous à ce constat : nos enfants nous renvoient à nous même, et c'est infiniment plus facile d'être gentil avec un affreux gnird qu'on n'aime même pas qu'avec la chair de notre chair.
Mais tu t'en occupes si bien, ne perds pas espour ! (c'est bon de te relire !)