20.12.07

Noyel m'a tuer

Ce n'est pas encore Noyel mais j'ai déjà entrepris de me gaver d'orangettes au chocolat et de petits sablés. Il faut dire que c'étaient eux (les sablés), ou moi. Ils ont bien failli m'avoir, à vrai dire, je n'étais pas loin de l'asphyxie sous une montagne de farine-sucre-beurre, surtout beurre... J'en ai distribué autour de moi, maîtresses, ATSEM, éducs de la garderie, enfants de l'école pour le goûter festif, ouf, on en vient à bout.
Je suis écoeurée.
Oui, Noyel m'a tuer plus tôt que prévu, je me suis laissée surprendre par la lenteur de l'hiver, rouler dans la farine (c'est le cas de le dire) par la routine, les bronchites, et tout le toutim. Et voilà, on part après-demain, je n'ai absolument pas fini mes trente mille bricolages, ni entamé les valises, et au lieu d'aller jouer au lutin , je suis là, les fesses vissées devant l'ordi, comme engourdie par une torpeur béate... Et si je ne partais pas? Et si je disais que j'avais oublié Noyel???
Journée harassante avec deux petites qui crachent leurs poumons et refusent de dormir, achevée en beauté par une réunion d'école...
Bon, je vais bâcler, et puis je dirais que ce sont les enfants.

PS : j'ai plusieurs posts en mode brouillon, mais pas le temps de les approfondir. Faute à Noyel. Et aux enfants. Et aux bronchites.

10 commentaires:

Nicolène et leur SAV a dit…

courage, courage, tu peux aussi attraper la bronchite et rester au lit, et garder les cadeaux pour l'année prochaine ce sera toujours cela de fait !

Marie a dit…

Eve, tu es grillée !! Tu peux plus dire que "ce sont les enfants" : tout le monde lit ton blog !!! ;)
Allez courage, ma belle, ça sera bientôt passé !!

MissBroWnie a dit…

Bon courage avec tes puces malades!
Pour les maitresses, Atsem, espace éducatif et assistantes maternelles, j'ai fait plus simple mais plus cher... j'ai acheté des boites de chocolats...

Purée, rien que pour qu'on m'offre des boîtes de chocolat, je voudrai être instit LOL
Ma maman en avait toujours plein!

Par contre, ce matin j'ai vu beaucoup de parents qui pensaient à la maitresse mais pas à l'Astem :-/

Shalima a dit…

J'ai fait ma mère indigne, pas de petits cadeaux pour l'école aujourd'hui... j'espère que tes puces vont vite se remettre sur pied, et que Noël sera festif malgré tout !

Maria a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Maria a dit…

Courage à toi

et joyeux noël quand même :-)

Vivi a dit…

Chez nous, c'est St-Nicolas qui est arrivé avec des chocolats et bonbons par milliers... Mais cette année, ça ne me fait pas trop envie... tant mieux.

Par contre, tu me fais penser que j'ai fait ma "belle-mère indigne" et n'ai pas pensé à l'instit de Dorian (le papa n'y pensera pas c'est sûr). Ce sera rattrapé bientôt...

vivi a dit…

Voici des références de livres traîtant de la jalousie,trouvées sur le site mamanpourlavie.com, si cela peut t'aider (je sais que tu aime lire, même si le temps manque... ;0) )

Livres pour les jeunes
Caillou : la dispute
2 ans+
Sanschagrin, Joceline
Montréal : Chouette, 2000. 22 p. (Rose des vents)
Une dispute entre frère et sœur. Maman aide à régler le conflit. À lire ensemble, parents et enfants.

Caillou s'occupe de sa petite sœur
3 ans +
Johnson, Marion
Montréal : Chouette, 2002. 24 p. (Salopette)
Caillou doit s'occuper de sa petite sœur pendant que sa maman se repose un peu. Ce n’est pas toujours facile d'être le plus grand.

6 histoires pour mieux vivre entre frères et sœurs
3 ans+
Grenier Laperrière, Madeleine
Montréal : Éducation-coup-de-fil, 2005. 59 p.
Pour enfants de trois à sept ans ou tant qu'ils aiment les histoires et les dessins à colorier. La jalousie entre frères et sœurs est la cause de plusieurs conflits au sein de la famille. Comment arriver à mieux s'entendre, à partager, à coopérer? Des histoires pour les enfants, à lire avec les parents pour les aider dans cette tâche. Pour commander : (514) 525-2573.

Le tournoi des jaloux
3 ans+
Naumann-Villemin, Christiane
Paris : Kaléidoscope, 2004. 22 p.
Au château, le prince Aimé et le prince Désiré se disputent tout le temps. L'un croit qu'il est le préféré et vice-versa. Ils sont aussi très différents : un grand prince mince et un petit prince dodu. Leur marraine organise un tournoi où ils auront enfin à comprendre que différence n'est pas synonyme de préférence.

Bonjour, Sacha
3 ans +
Gay, Marie-Louise
Saint-Lambert (Québec) : Dominique et Compagnie, 2003. 27 p. (Stella)
Sacha veut s'habiller tout seul. C'est difficile, alors il appelle sa sœur Stella à la rescousse. Belle relation dans le rire et l'entraide entre frère et sœur.

C'est à moi!
3 ans +
Lipniacka, Ewa
Paris : Gründ, 2003. 17 p.
Polo et Paula, frère et sœur, n'aiment pas partager leurs jouets. Ils se font rappeler à l’ordre et deviennent plus conciliants.

Une journée sans ma sœur
3 ans +
Barbara, Diane
Paris : Éditions du Sorbier, 2002. 24 p.
Mouss veut prouver qu'il n'a pas vraiment besoin de sa sœur Adèle. Les parents les séparent pour l'après-midi.

Moi, jalouse ?
3 ans+
Mistral, France
Paris : De la Martinière Jeunesse, 2002. 35 p. (Les péchés mignons)
Julie est jalouse de sa petite sœur: elle a les plus beaux cadeaux, elle prend trop de place dans la baignoire, etc.

Le bisou magique
4 ans+
Mets, Alan
Paris : L'École des Loisirs, 1999. 37 p. (Lutin poche)
Tico n’aime pas beaucoup sa petite sœur Lulu. Il aimerait bien qu’il lui arrive quelque chose comme, par hasard, manger un champignon non comestible.

J'ai vendu ma sœur
6 ans+
Simard, Danielle
Saint-Lambert (Québec) : Soulières, 2002. 60 p. (Ma petite vache a mal aux pattes)
Qui n'a pas souhaité au moins une seconde se débarrasser d'une sœur ou d'un frère? Noé rencontre un monsieur au parc qui est prêt à acheter Zoé, sa sœur insupportable, pour cinquante dollars.

Lili se dispute avec son frère
6 ans+
de Saint Mars, Dominique
Fribourg : Calligram, 1993. 48 p. (Max et Lili)
Les sempiternelles chicanes entre frères et sœurs : tu es le chouchou des parents… pourquoi ton morceau est-il plus grand que le mien… ne touche pas à mes affaires. En bandes dessinées, cette collection d’une cinquantaine de titres porte sur la résolution de problèmes qui surviennent dans la vie quotidienne des enfants. À la fin de chaque titre, la section « Et toi? » a pour but de faire réfléchir les enfants sur le thème.

Un monstre dans les céréales
7 ans+
Hébert, Marie-Francine
Montréal : La Courte échelle, 2001. 60 p. (Édition spéciale)
Méli-Mélo est jalouse. Son petit frère va se faire enlever les amygdales et sa mère ne s’occupe que de lui. Heureusement qu’il y a un monstre dans les céréales à qui elle peut confier ses tourments.

Marie la chipie
8 ans+
Demers, Dominique
Montréal : Québec Amérique Jeunesse, 1997. 63 p. (Bilbo jeunesse)
Alexis s’est fait appeler « Alexis le zizi » par sa sœur, devant Katarina. Il en a assez de sa sœur qui, en plus, accapare toujours ses parents.

Maman, papa, moi et elle
10 ans+
Schubiger, Jürg
Genève : La Joie de lire, 1999. 114 p. (Récits)
Un petit garçon se questionne sur la vie et, entre autres choses, sur sa sœur. Elle l’énerve, mais elle est dans la famille et elle y restera. D'ailleurs, les parents ne veulent pas s’en défaire.

Frères et sœurs pour la vie?
11 ans+
Richard, Anne et Frédéric Rey
Paris : De la Martinière Jeunesse, 1999. 103 p. (Oxygène)
Même si nos frères et sœurs nous énervent souvent, ils occupent une place bien importante dans notre cœur. Quels sont ces sentiments parfois contradictoires qu’ils font naître en nous?

Merci au CISE de l'Hôpital Ste-Justine pour ces références littéraires

Nicolène et leur SAV a dit…

Alors as tu survécu ?

Maria a dit…

Bonne Année 2008! ma belle!