13.5.08

vol de tétine

Pendant les vacances de printemps, nous avons passé la journée au zoo de la Palmyre, que nous connaissons déjà bien, mais que les filles aiment arpenter.
C'était de plus l'occasion d'y retrouver une amie et ses deux petits oisillons, L., 3 ans et demi, et A., 16 mois.
Nos couvées ont gambadé joyeusement pendant dix mille kilomètres, daignant tout de même s'arrêter pour le pique-nique, et pour profiter du spectacle des otaries qui éclaboussent, assez chouette, et de celui des perroquets qui font du vélo, moyennement sympathique.
Cela aurait été une journée rondement menée, même sans sieste, si nous ne nous étions pas arrêtés devant l'enclos des autruches... Si L n'avait pas subitement toussé et laissé échapper sa tétine dans le sable à nos pieds... Et si une autruche de ses longues enjambées ne s'était précipitée pour gober la tétine chérie, sans autre préambule!
Quelle catastrophe pour la petite demoiselle! Quel sentiment de culpabilité mêlé de fou rire à l'idée que l'autruche pourrait s'étouffer d'avoir volé la tétine... Une dame nous toise d'un air sévère et m'assène : "Vous savez que c'est mal? C'est très dangereux!" . Mais que faire? Courir après l'autruche réputée pour sa célérité? D'ailleurs de laquelle s'agit-il? Elles ont toutes un fâcheux air de ressemblance... Tandis que la petite L. sanglote sur la tétine perdue, nous nous résolvons à aborder une autorité locale.
Les petites courent en réclamant "Un soigneur! Un soigneur! Pour opérer l'autruche!"

Au final, de se mêler aux chèvres naines, elles en oublient un peu l'aventure...
Et nous nous éclipsons du zoo, le coeur un peu lourd... Si jamais dans le journal de demain on nous annonçait la mort d'une autruche...

5 commentaires:

Telle a dit…

Quel fond... (oui, je me répète)

J'ai vécu chez une famille qui élevait des autruches, et j'en garde un souvenir crispé... la dadame qui faisait les gros yeux, ce n'était pas une lointaine parente de ces bestioles ?

joséphine a dit…

J’ai fait un post pour parler de la guerre qui a lieu actuellement au Liban. Ce serait bien que tu viennes le lire, sans te commander hein, mais je trouve que les médias français sont tellement nuls sur ce coup-là que vraiment j’ai envie d’en parler. Je mets en lien deux blogs de personnes qui sont sur place et qui donnent un point de vue en temps réel sur l'actu. Bon, voilà, désolée de mon sang-gêne mais le sujet me touche. (Je vais me permettre de laisser ce message sur plusieurs blogs).

LiliLajeunebergere a dit…

Bin elle exagère quand même cette autruche! Quel sans gêne! gober la tétine d'un boutchou! (enfin, j'espère quand même qu'il n'y aura pas de séquelle...)

Shalima a dit…

Ah, si vous vous baladiez en compagnie de la Bellzouzou, un truc pareil ne se serait jamais passé, j'en suis sûre !!

Amandine a dit…

Telle, ouh la la, j'ai mis du temps à comprendre de quel fond tu parlais! ;)
L'élevage des autruches était pour leur viande?

Lili, oui à mon avis la petite n'aura plus grande sympathie pour les autruches!

Shalima, oui moi aussi j'ai bcp pensé à Bellzouzou!!!