14.5.08

Bubulle is dead


Cela commence à devenir légèrement répétitif, mais je vous jure que ce n'est pas volontaire.
Non, non, je m'en défends à corps et à cris, je n'ai pas assassiné Bubulle notre dernier poisson dans l'unique désir de bloguer. Non, je ne lui ai pas administré une forte dose de crevettes séchées pour voir s'il y résisterait autant que moi devant une boîte de chocolats.
C'est que je m'y étais, un peu, un tout petit peu, attachée, à cet animal orangé sans conversation certes, mais sans poils à ramasser sur les tapis non plus. Je me souviens de son arrivée chez nous,malgré mon opposition,avec ses deux congénères!
Je me souviens de la joie des filles, et du plaisir de Pitoue, grimpée sur une petite chaise, à verser les paillettes à la douce odeur dans l'aquarium. Des trésors d'ingéniosité que j'ai du déployer pour que l'homme de la maison tienne son engagement et s'occupe de la maintenance.
Je me souviens du plus petit des acolytes, parti au paradis des poissons. Et de son frère, évacué par la chasse d'eau il ya quelques semaines à peine.
Bref, en 8 mois,et contre ma volonté, nous nous sommes débarrassés de trois poissons d'affilée.
Cette fois je n'ai pas fait preuve de mauvais goût et j'ai évité le poisson pané au déjeuner. On a mangé, émietté et perdu au milieu d'une salade, du thon en boîte, ce qui ne ressemble absolument pas à du poisson.
Piwouane a bien pleuré, puis a à nouveau réclamé un chien. Ah ah ah.
Pitoue dispose des petits animaux en plastique autour de l'aquarium comme sur un petit autel.
C'est dommage quand même parce que Pitère commençait à s'intéresser au poisson et à crier "Wawa" en le montrant du doigt (expression générique pour tout animal, sauf la vache qui fait "Meuh!")
Enfin ça fait tout de même presque une semaine et j'attends toujours que le soigneur piscicole daigne vider et nettoyer l'aquarium. Nous allons peut-être tous contracter quelque microbe à cause des vapeurs de l'eau croupie?

2 commentaires:

Shalima a dit…

Pauvre bubulle, pauvre toi !!!

lutecewoman a dit…

j'en ai eu deux au collège. Tous les soirs, je les ramassais par terre et les remettais dans leur aquarium.
Et puis un jour, ils étaient déjà secs.

je ne crois pas que ces bêtes soient vraiment faites pour cette vie-là.

l'option poney ne te tente pas ? Tu as un jardin ;-D