26.8.08

Préparatifs de rentrée

Fin août, temps monotone de presque automne, je suis contente de retrouver ma maison et mes affaires, mon nid, après des vacances en demi-teinte, un peu épuisantes.
Mais le ventre noué jusqu'à l'angoisse aussi, car le temps de la rentrée approche. C'est la vraie rentrée, pour tout le monde; et même pour moi qui depuis 3 ans y échappais avec un peu de joie et de soulagement.
Je n'ai pas encore déniché de cartable mais déjà ai déjà amassé quelques fournitures indispensables en quatre exemplaires, au gré des lots de tête de gondole.
Des préparatifs matériels qui donnent le lustre d'une rentrée bien organisée à ce qui pour le moment n'est qu'un réel capharnaüm.

Un poste à mi-temps de prof des écoles bouche-trous qui s'avère plutôt pas trop mal, avec une journée en CE1/CE2 et une autre journée en CM2. Tout proche de chez nous.
Saurai-je encore faire classe devant 29 élèves, faire des préparations, saurai-je mener de front vie de famille nombreuse et vie scolaire?
J'ai déjà oublié quelles étaient mes motivations pour reprendre.
J'ai déjà oublié quelles étaient mes motivations pour ce métier.
Je tente de profiter de la sieste des enfants pour griffonner quelques esquisses d'emploi du temps, de liste de compétences à acquérir...

Mais les fillettes ne dorment que très peu, grimpant sur mon dos, tirant ma jambe, remplissant mon oreille sourde de babillages incongrus.
Je subis dignement et en silence l'épreuve du jeu du coiffeur et me retrouve hirsute, la tête recouverte de pinces à linge, un peigne et une brosse suspendus dans de multiples noeuds et quelques cheveux en moins.
Pitoue se saisit de mon bras gauche pour y imprimer des tampons en guise de tatouage en me demandant : "Où vous habitez madame? Et vous aimez les petites chèvres?"
Les nouveaux programmes 2008 défilent sous mes yeux sans prendre sens.
La préparation de classe se réduit à la portion congrue, la majorité de mon cerveau semblant omnubilée par mille détails qui composent mon stress personnel...

Les vêtements de PIwouane sont trop petits.
Pitoue a pris une pointure pendant les vacances et a les pieds recroquevillés dans ses fausses pataugas.
Elles ont tous les trois les cheveux au milieu de la figure.
Nous n'avons pas de nounou pour la rentrée pour garder Pitère.
Pitère qui ne s'endort toujours pas seule, malgré des tentatives déchirantes. La future et virtuelle nounou pourra-t-elle l'endormir?
Elle saute hors de sa chaise haute, mange avec les doigts, allume la bouilloire, squatte notre lit impunément...

Heureusement nous avons un nouveau congèle!

11 commentaires:

Loreal a dit…

Pfff, put*** de rentrée !!!

Et bien qu'il me reste encore un peu plus de 2 ans avant ma rentrée à moi, je te comprends, si tu savais comme je te comprends...

Shalima a dit…

Aïe aïe aïe, courage Amandine !
De mon côté je trouve la nouveauté de cette rentrée drôlement excitante, j'espère ne pas trop vite déchanter ;-)

Pascale a dit…

Courage Amandine... Le retour face à une classe avec des enfants autres que les tiens sera un instant sûrement aussi délicieux qu'éprouvant, et je te souhaite que tout se passe au mieux. Egoïstement, je me réjouis de te lire en parler... Bon courage, vraiment de tout coeur.

Frédérique a dit…

Alors, est-ce que tu aimes les petites chèvres?

Maria a dit…

C'est bien d'exprimer ses angoisses! et elles sont bien légitimes ..allez on respire un grand coup le bras tatoues et une chose après l'autre ..
gros bisous et grand courage ;-)

Bellzouzou! a dit…

courage! on est toutes dans le même état à ce que je vois!!
;-)

BrightEyedMum a dit…

Amandine, voilà bien résumé ce qui me pends au nez dans deux mois... ouf j'ai un petit répit... mais déjà vois-tu, je n'ai personne pour garder les belettes maison pendant que j'irai quand même faire un tour à la pré-rentrée, histoire de dire... Des pensées pour les stress multiples et variés...

Amandine a dit…

Merci à toutes pour vos pensées et compassion. Pré-rentrée demain! je ne sais pas si j'aurai beaucoup de temps les prochaines semaines pour bloguer!

PS : Oui j'aime bien les petites chèvres!

Fabienne a dit…

Comme dirai la grande A: bobidi, boubidi, bou!
Pleins de pensées positives pour demain... Tu vas t'en sortir comme une fée.
Courage !
Bises
Fabienne

Les Gasmaralubaz a dit…

Bonne rentrée Amandine et au plaisir de te revoir! Marie

Marie a dit…

Bon courage Amandine, j'ai bien pensé à toi... ça ne pouvait pas être pire qu'ici :
8h30 : "Mamaaaaaaan, j'ai peuuuuur !"
16h30 : "Ma maîtresse, elle est caca, je veux plus jamais lui parler" !!!!

:-D