3.9.06

I'll be back

De retour dans mes pénates depuis déjà une bonne semaine, après diverses pérégrinations en Bretagne et en Charente, sous un temps maussade... De retour : pas spécialement plus reposée ni de meilleure humeur, enfin passons, mais nettement plus arrondie (si ce n'est des angles du moins du ventre).
Ma Piwouane a fait sa première rentrée à l'école lundi dernier et cela s'est très bien passé, elle est ravie, et très rassurée de ne pas avoir grandi d'un coup d'un seul : "Je suis grande pour aller à l'école, mais je suis encore petite. Après mon deuxième jour d'école, je ne suis pas devenue une maman. "
Pitoue gambade, babille, et fait des colères monstrueuses.
Inspiration au niveau zéro, même si j'ai quelques bribes de réflexion à amorcer...
- sur la mortalité des volatiles même hors grippe aviaire : "Pourquoi le canard il est mort? Il est cassé? On pourra le réparer avec du scotch? " et particulièrement sur l'inutilité du scotch dans ce genre de cas.
- à développer par la réponse à la question suivante : "Mais la mamie de Papa, moi je la connaissais pas, elle est partie comment au ciel?"
- sur la naissance, la conception, et tout ça tout ça sur les bébés : " Et on va t'ouvrir le ventre avec une piqûre pour faire naitre le bébé, et comment ilv a se refermer ton ventre???" (Bon, là j'ai tout de suite expliqué, et maintenant à table j'ai souvent droit à l'histoire des trois petits trous, pour le pipi, le bébé et le caca, hum hum. J'imagine la tête de la maîtresse quand Piwouane va se lancer dans un exposé sur la naissance des mammifères. Vais-je être montrée du doigt par toutes les mamans d'élèves avant même la fin de la petite section??? )
Et le corollaire : "Et avant d'être dans ton ventre, j'étais où?" "Et Pitoue, elle était pas dans ton ventre en même temps que moi, c'est chacun son tour, alors elle était où quand j'étais dans ton ventre?"
Finalement c'est pas mal ces histoires de cigognes, de choux, de roses et cie???

Bref, je suis en pleine recherche pour ma prochaine dissertation métaphysique avec miss 3 ans et 4 mois.

Sinon, je pense que mon humeur médiocre et ma patience usée jusqu'à la trame sont liées au méchant coup de vieux que je me prends dans l'âme au fil de la grossesse : 3 bébés déjà, je me sens un peu racornie, vieille mégère et tout et tout... J'en parlerai plus tard!

5 commentaires:

Bellzouzou a dit…

bien le bonjour, vieille mégère; bien contente de te relire (ne nous laisse plus aussi longtemps sans nouvelles);-)

Shalima a dit…

Ben, la vieille mégère parle à la vieille mégère alors !! je suis toujours aussi fan des paroles de Piwouane, sacrée petit bout de femme !!
Bisous !
Shal

tirui a dit…

euhhh 3 enfants = vieux ?!?
c'est tes hormones qui te perturbent, non ?
(tu verras, à force de ne pas donner de réponses satisfaisantes à la question "j'étais où avant d'être dans le ventre de maman ?" ils finissent par ne plus poser la question)

luna pat a dit…

vielle mégère ????
ben tous les parents de 3 marmots vont te tomber sur le râble...
allez, t'es juste un peu enveloppée, pas de quoi nous faire une déprime ;-)

Amandine a dit…

Pardon bien chers parents de 3 enfants, je ne voulais point vous vexer ;)