19.11.07

Friends

Je n'ai pas l'amitié facile. J'ai toujours trouvé délicat de nouer des liens, et d'en entretenir la trame fragile... Sûrement cela vient de certains traits de caractère, une timidité qui peut parfois passer pour un brin de hauteur voire de sauvagerie, pas mal de pudeur ou du moins un goût pour le secret, une crainte de l'engagement paradoxalement associée à une fidélité passionnée.
Ajoutons à cela qu'à l'âge adulte, je me suis acoquinée avec un homme plutôt ours solitaire, heureux avec sa tribu de nanas. Nous évoluons donc dans un petit réseau; et ce d'autant plus depuis que nous nous sommes exilés en Bretagne.

Toute petite, à l'école, je n'étais pas du genre populaire, j'avais une ou deux amies et puis c'est tout. L'écart d'âge (2 ans d'avance) n'aidait pas, le look schtroumpf à frange et à lunettes non plus. Du genre à rester sur le banc quand on formait les équipes en sport. Encore maintenant lorsque dans ma classe ce sont les capitaines qui choisissent leur dream team, j'ai un pincement au coeur pour ceux qui restent en dernier, mal à l'aise, les pieds et les baskets en dedans.

Bref; pas ça pour mes filles. Leur donner les clés de la spontanéité, de l'enthousiasme, faire qu'elles aillent vers les autres, qu'elles sachent leur tendre la main...
Tout d'abord leur apprendre à aborder les petits enfants : dire bonjour, demander le prénom, demander l'âge, à quoi jouer, prêter ses jouets...
Inviter souvent des amis avec enfants à la maison et s'en faire une joie.
Pour la frange c'est raté, elles en ont une chacune; mais c'est la mode, non?
J'ai l'impression que ça va, qu'elles sont "sociables".

Alors aujourd'hui, comme il y avait grève de la cantine, on a fait cantine à domicile. Nous avons invité 3 petits copains d'école de Piwouane. Le papa quand je le lui ai annoncé, a pris peur. Il voulait aller déjeuner ailleurs pour la peine. Moi je l'ai persuadé de rester parmi nous, histoire de voir combien d'enfants exactement il voulait encore procréer - Monsieur tenant absolument à "tenter le garçon". 3 fillettes à nous + 3 petits camarades de classe = 6 petits loustics. Mais quand même, hein, je suis maîtresse, alors même pas peur.
Habillage, convoyage, déhabillage, lavage de mains...
Pour le repas, j'avais vraiment eu envie d'innover, et pleine de créativité culinaire, j'ai vaillamment élaboré un savant mélange jambon-coquillettes dont j'avais déjà parlé ici . Oui, spécialité qui fait ma renommée dans les contrées les plus éloignées. Crottes de dragon + gâteau au chocolat en forme de nounours, j'avais pris de grands risques. Comme l'a dit mon chéri : "On n'a entendu que le bruit des pâtes."
Enfin donc à 12h10 le repas était fini, les 6 bouilles débarbouillées, le mari avait filé au boulot, et ne restaient plus que les miettes de gâteau esseulées pour me tenir compagnie alors que je sirotais ma tisane.
Etonnamment, pas du tout de disputes. Ils ont vaqué puis, nous avons joué un peu au jeu du Lynx, très chouette.
Après le rhabillage de 6 manteaux, 12 gants, 6 écharpes, 6 bonnets, 12 chaussures, nous avons pu envisager de repartir en classe gaiement sous la pluie.

Après grosse sieste des deux petites...
Moi je dis 6 quand même je ne suis pas sûre d'en vouloir autant! C'est vrai, le dimanche matin, quand il y a déjà 3 enfants dans notre lit (même en 160), nous sommes un peu à l'étroit...

6 commentaires:

Shalima a dit…

Ah mais c'est scientifiquement prouvé, un copain par enfant, et c'est le calme absolu... pourquoi tu crois que nos petits voisins sont tjrs fourrés à la maison ?? pas par sens du sacrifice, nononon, juste pour avoir la PAIX !

Tippie a dit…

Ah ! 6 je ne sais pas... Mais je te sens bien prete pour 5, là, non ?! :))

Maria a dit…

Une copine m'ai dit il y à peu que justement plus il y avait d'enfant et contrairaiment aux idées reçus plus tout le monde était sage!
Une révelation ! ? ;-)

en tout cas! BRAVO! c'est la seance habillage qui doit être quelque chose..:)

SuperTomate a dit…

Mouais l'habillage de 6 enfants au Canada en plein hiver (pull + pantalon de neige + blouson + cache-col + moufles + bonnet + bottes de neige), je demande à voir quand-même...

Mesdoudoux a dit…

Waouh quel courage d'avoir tenté 6 petites bouches à nourrir !

Ce devait être mignon à voir :-)

Je me pose aussi pas mal de question sur la sociabilité de mes enfants pour leur éviter d'être timide comme leur mère...
Mon doudou est un habitué de la garderie et du centre de loisirs mais il préfère s'attacher à une seule personne plutôt que de copiner avec tout le monde alors quand la dite personne n'est pas là, c'est la fin du monde...

Je le vois, il est souvent en retrait , à observer de loin mais n'ose pas se joindre... ça me fait de la peine.

Si un 3ème enfant rend les 2 miens plus calme, je le fais de suite!!! parce qu'en ce mercredi, ce sont 2 vrais petits monstres!

La montagnarde a dit…

Alors là bravo!

Le lynx, c'est top comme jeu, j'adore!